Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Zoe Beloff. Travail et Distraction

Atelier

Lundi 29 janvier 2018

Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs
31 rue d’Ulm 75005 Paris
Métro 7 Censier-Daubenton
RER B Luxembourg

Salle 308
10h-13h
Entrée libre dans la limite des places disponibles


Médiums, somnambules, hystériques, rêveurs, prolétaires, révolutionnaires et spectres sont quelques-unes des figures, historiques et imaginaires, que l’on croise dans le monde de Zoe Beloff.


Deux de ses projets nous intéresseront particulièrement pour cette séance. The Coney Island Psychonalytic Society and its circle, fable sur un cercle de psychanalystes amateurs new-yorkais, qui, de 1920 à 1970, explorèrent les rapports entre le travail du rêve interprété par Freud et les parcs d’attraction comme de possibles figurations d’un inconscient collectif. Emotions go to work où Zoe Beloff explore les fondements dans le XIXe siècle des emojis et du Big Data.


La transformation de l’émotion en capital a une longue histoire. Si la culture numérique se présente comme amicale, accueillante et peuplée d’interfaces souriantes, elle régule en fait nos distractions et met à profit, sous forme de données, nos corps et nos affects. Mais l’Internet des objets ne pourrait-il pas être détourné par une certaine pratique de la distraction à même de « nous inspirer les moyens d’imaginer un autre ordre social » ?


Nourrie par l’œuvre de Walter Benjamin et de la théorie critique allemande ainsi que par la tradition des cartoons, l’artiste New Yorkaise Zoe Beloff explore ce qu’elle nomme « la vie rêvée de la technologie ». Son œuvre est fréquemment associée à un courant de recherche connu sous le nom d’archéologie des médias. Ses projets mettent en lien le passé et le présent, tout en cherchant à éclairer le futur de nouvelles perspectives. Sa pratique artistique englobe un large éventail de médiums, de la vidéo à la performance, en passant par l’installation et le dessin. Peu visibles en France, ses travaux ont été présentés dans de nombreuses expositions internationales depuis une vingtaine d’années.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre