Université Paris 8
2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

© Labex Arts-H2H | Mentions légales

Replay, restitution, recréation...

Porteur du projet : Clothilde Roullier

En collaboration avec :
Centre national des arts plastiques
Ecole nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy

Ce projet collectif repose sur le souhait de confronter la manière dont trois institutions (les Archives nationales, le Centre national des arts plastiques et le Centre national de danse contemporaine d’Angers) se saisissent du patrimoine archivistique - qu’elles produisent de manière automatique ou à la recherche duquel elles partent, ici ou ailleurs - , sous le regard critique de chercheurs de l’Université Paris-VIII et de créateurs plasticiens en formation à l’ENSAPC.

Suivant l’idée d’une symétrie improbable entre les archives et la création, il s’agira de comprendre comment le patrimoine, y compris esthétique, est travaillé par son intense sélection ; art et archives se nourrissent de leur propres destruction, dans la mesure où ils résultent d’élections et de tris successifs. Le défi que le projet propose de lancer consiste précisément à franchir le miroir de la disparition pour explorer les modalités de la réexécution des œuvres.

Labex Arts-H2H

Le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines est lauréat des Investissements d’avenir depuis 2011. Dans ce cadre, les membres développent des recherches selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations.

Nous suivre